sujet précédent

sujet suivant

Agile Robot — Invention-Création
L’orgue de barbarie — Invention-Création
Water to go—Invention-Création

l’orgue de barbarie

L'Orgue de Barbarie est un instrument de musique mécanique. Inventé dans le sud de l’Italie au début du XVIIIe siècle, il appartient à la famille des automatophones. Il s’agit d’un instrument mobile attribué aux chanteurs de rue.

l'orgue de barbarie, instrument de musique mécanique à vent © Ariadr, Atelier Cautin, Montcenis, 2017

A A A

L'Orgue de Barbarie est un instrument de musique mécanique. Inventé dans le sud de l’Italie au début du XVIIIe siècle, il appartient à la famille des automatophones.

Il s’agit d’un instrument mobile attribué aux chanteurs de rue. Au début du 20ème siècle, l’orgue de Barbarie accompagne des chanteurs populaires dans les salles de bal, les cafés, les fêtes foraines et parfois les églises.

L’orgue de Barbarie est souvent porté en charrette mais il existe aussi quelques modèles en bandoulière. L’appellation en français d’orgue de Barbarie viendrait du qualificatif moins noble que l’orgue d’église ; le terme Barbarie désigne des étrangers, des mendiants ou des pèlerins ne parlant pas bien la langue française. Plusieurs systèmes ont été utilisés pour produire de la musique mécanique; seul le support de la mélodie programmée varie. Le mécanisme des boîtes à musique, différent de celui de l’orgue de Barbarie, se compose d’un cylindre à clous actionnés par un clavier.

En tournant la manivelle, les clous, appelés goupilles, soulèvent les lames du clavier pour produire le son.

Dans l’orgue de Barbarie, le vent produit par les systèmes de soufflets doit être modulé par un organe mobile, qui peut être changé à volonté et qui comporte la mélodie programmée. Ce support de mémoire de la musique est une carte perforée, mais il existe également sous d’autres formes : cylindre, disque, papier de programmation informatique, etc.

Vers les années 1960, l’Orgue de Barbarie disparaît car la fabrication des cartons perforés se fait de plus en plus rare. Aujourd’hui, son mécanisme a évolué vers un système informatique qui actionne l'ouverture et la fermeture des notes. L’avènement de l’électricité a permis de motoriser les dispositifs et de remplacer certains mécanismes, comme les manivelles, par de l'électromécanique; aujourd’hui, la musique est électronique.

plus d’informations sur l’orgue de barbarie