sujet précédent

sujet suivant

La soucoupe volante — Invention-Création
L’objectif Petzval — Invention-Création
Les lunettes de myopie — Invention-Création

l’objectif Petzval

L’histoire des objectifs est marquée en 1840 par le concours lancé par la Société d’encouragements pour l’Industrie Nationale en vue de promouvoir les améliorations dans le domaine de la photographie. En réponse à celui-ci fut élaboré par Joseph Petzval un objectif plus lumineux que ceux exploités depuis l’invention de la photographie.

l’objectif Petzval, premier objectif dédié aux portraits © Ariadr

A A A

L’histoire des objectifs est marquée en 1840 par le concours lancé par la Société d’encouragements pour l’Industrie Nationale en vue de promouvoir les améliorations dans le domaine de la photographie. En réponse à celui-ci fut élaboré par Joseph Petzval un objectif plus lumineux que ceux exploités depuis l’invention de la photographie.

L’objectif Petzval, premier objectif dédié aux portraits, modifie radicalement les potentialités techniques du médium. Grâce à sa grande ouverture du diaphragme, il engendre de nouveaux usages et enjeux photographiques.

L’histoire des objectifs photographiques est marquée en 1840 par l’élaboration par Joseph Petzval d’un objectif plus lumineux que ceux exploités depuis l’invention de la photographie. Il parvint à réaliser une optique à la vitesse courte et à la mise au point centrale de qualité. Il offrit ainsi une innovation déterminante pour la photographie de portrait.

Formé de deux doublets composés respectivement de deux lentilles de verre séparées par un diaphragme, le procédé anastigmate calculé par Joseph Petzval révolutionna en 1840 l’optique photographique et plus particulièrement la pratique du portrait.

Dès la sortie du projecteur, les ingénieurs travaillent sur la caméra, qui sort 6 mois plus tard.
Le succès fut immédiat grâce notamment à la simplicité d’usage et au côté prêt à l'emploi de l’appareil.

Dès 1922, il fait naître de nouvelles vocations auprès de cinéastes amateurs et de cinéphiles. Il est aussi utilisé pour l’enseignement grâce à la grande diversité de films que le catalogue Pathé offrait (documentaires de géographie, d’histoire, de sciences naturelle, vulgarisations scientifique) et grâce à son coût peu élevé... Avec une dynamo, il s’est même déplacé dans les écoles sous le nom du Pathé Baby Missionnaire. Le succès a été mondial, et ce jusqu’à la fin des années 1950, avec le Pathé Europe.

plus d’informations sur l’objectif Petzval